lukasz-szmigiel-Hez3-whPnNA-unsplash-small

Découvrez comment l'hypnose peut aider pour :

Les allergies

L’hypnose, une technique ancienne, est de plus en plus reconnue pour son potentiel thérapeutique dans divers domaines de la santé, y compris le traitement des allergies. Des études récentes ont montré que l’hypnose peut être utilisée pour modifier la réponse du corps aux allergènes, en particulier lorsque les réactions allergiques sont exacerbées par une composante psychologique, telle que la peur ou l’anxiété associée à l’exposition à un allergène​​. 

L’hypnose a longtemps été considérée comme un état de conscience altéré associé à la concentration, la relaxation et l’imagination. Les chercheurs ont examiné l’efficacité de l’hypnose pour traiter divers troubles corporels, y compris les allergies. Les allergies, en particulier les allergies respiratoires et le rhume des foins, ainsi que l’hyper-réactivité bronchique et l’asthme, ont été au centre de nombreuses études récentes​1​.

Une étude récente suggère qu’en se concentrant simplement sur des environnements sans allergènes, on peut réduire les symptômes du rhume des foins d’un tiers. Par exemple, en visualisant des pistes de ski, on peut atténuer les symptômes d’une allergie saisonnière​2​.

De plus, les recherches montrent que les allergies ont une composante psychologique importante. Par exemple, une personne allergique à une certaine fleur pourrait développer des symptômes d’asthme même en voyant une version en plastique de cette fleur. De la même manière, des personnes allergiques à des aliments spécifiques peuvent ne pas avoir de réaction allergique si elles ingèrent un aliment contenant l’allergène sans le savoir. Par conséquent, il est possible de « réécrire » la mémoire de ces réactions allergiques grâce à l’hypnose, ce qui peut aider à améliorer les symptômes​3​.

Par exemple, il a été démontré que les personnes qui sont allergiques à certaines fleurs peuvent développer des symptômes d’asthme même lorsqu’elles sont exposées à une version en plastique de la fleur. De même, certaines personnes qui sont allergiques aux arachides peuvent ne pas développer de réaction allergique si elles avalent une capsule contenant des arachides sans en avoir connaissance. Ces réactions sont dues à la composante psychologique de l’allergie, où la simple pensée d’être exposé à un allergène peut déclencher des symptômes​.

L’hypnose peut être utilisée pour aider à réduire ces réactions allergiques. Par exemple, une étude de 2021 a montré qu’un jeune de 17 ans avec une allergie sévère au lait a pu réduire ses symptômes d’asthme simplement en utilisant l’hypnose pour imaginer qu’il mangeait un hamburger au fromage sans développer de symptômes​.

Dans le cadre de l’hypnose ericksonienne, une forme d’hypnose qui met l’accent sur l’utilisation de métaphores et de suggestions indirectes, le praticien pourrait aider le patient à visualiser une expérience antérieure d’exposition à un allergène, mais dans un contexte qui ne déclenche pas une réaction allergique. Par exemple, le patient pourrait se rappeler d’une expérience où il a touché une plante à laquelle il est allergique, mais dans l’hypnose, cette plante est visualisée comme étant non allergène. De cette façon, la réaction allergique peut être “désapprise” ou modifiée​.

Je ne traite pas les allergies qui suscitent des réactions qui peuvent mettre la vie de la personne en danger. 

Source de l’étude

Partagez cet article

En tant qu’hypnothérapeute, je ne suis ni psychiatre ni médecin. Je ne suis donc pas capable de vous établir un diagnostic scientifique, ou de vous prescrire de médicaments. L’hypnothérapie ne peut en aucun cas se substituer à un avis ou à un traitement médical. Quelles que soient les pathologies, les questions relevant du domaine médical doivent être posées à votre médecin traitant ou à un spécialiste.