crina-parasca-7HwPWVRA_qY-unsplash-small

Découvrez comment l'hypnose peut aider pour :

Dépasser ses peurs et ses phobies

L’hypnose ericksonienne, développée par le psychiatre américain Milton H. Erickson, offre une méthode unique pour traiter la peur et les phobies. Au cœur de cette approche se trouve le concept de dissociation, qui est un mécanisme psychologique par lequel différents aspects de la perception, de la mémoire ou de l’identité sont séparés les uns des autres.

La dissociation dans l’hypnose ericksonienne

Dans le contexte de l’hypnose ericksonienne, la dissociation est utilisée comme un outil pour aider les individus à aborder leurs peurs et leurs phobies d’une manière qui peut favoriser un changement de comportement positif.

Pour commencer, le praticien encourage la personne à voir l’événement ou l’objet craint d’un point de vue différent. C’est ce qu’on appelle le reconditionnement de la peur ou de la croyance. En modifiant la façon dont une personne perçoit sa peur, il est possible de diminuer la réaction émotionnelle négative associée à cette peur.

Une fois que la personne a été capable de revoir sa peur sous un nouvel angle, le praticien l’amène à pratiquer, sous hypnose, l’activité ou la situation qu’elle craint. Cette étape implique une forme de dissociation, car la personne est amenée à expérimenter la situation crainte d’une manière détachée et contrôlée.

Exemples de la dissociation dans la pratique

Prenons l’exemple d’une personne qui a une peur de l’avion en raison d’un vol turbulent dans une tempête. Le praticien aiderait cette personne à imaginer un vol en douceur, créant ainsi une dissociation entre l’expérience réelle passée de l’individu et l’expérience imaginée en état d’hypnose. Cette dissociation peut aider à construire un sentiment de sécurité et de contrôle, modifiant ainsi la réaction de la personne à la pensée de voler.

De même, si quelqu’un a peur des souris, le praticien peut raconter des histoires sur les souris qui rendent ces animaux plus sympathiques et moins effrayants. En dissociant les souris de l’idée de peur, la personne peut commencer à voir ces animaux d’une manière moins effrayante.

Conclusion

L’hypnose ericksonienne, avec son accent sur la dissociation, offre une approche unique pour aider les personnes à surmonter leurs peurs et leurs phobies. En créant un espace sécurisé où les individus peuvent explorer et reconditionner leurs peurs, cette méthode peut permettre aux personnes de mener une vie plus libre et moins restreinte. Toutefois, il est important de noter que l’hypnose n’est pas une solution universelle et doit être utilisée en complément d’autres formes de traitement pour obtenir les meilleurs résultats.

Partagez cet article

En tant qu’hypnothérapeute, je ne suis ni psychiatre ni médecin. Je ne suis donc pas capable de vous établir un diagnostic scientifique, ou de vous prescrire de médicaments. L’hypnothérapie ne peut en aucun cas se substituer à un avis ou à un traitement médical. Quelles que soient les pathologies, les questions relevant du domaine médical doivent être posées à votre médecin traitant ou à un spécialiste.